Les engrais

Même si les engrais favorisent la croissance de vos plantes, ils sont à utiliser avec parcimonie. Lisez attentivement les prescriptions sur l'emballage.

Les engrais :

Les engrais sont des substances composées d'éléments minéraux qui ont pour but d'apporter des éléments nutritifs à vos plantes afin de favoriser leur développement, de favoriser la culture et augmenter le rendement. Le fait d'apporter de l'engrais est appelé la "fertilisation". Les engrais s'apportent avant la culture, on fertilise la terre avant plantation. L'engrais peut être apporté lors de l'arrosage pour aider le développement de la plante.

Les engrais doivent être apportés, en justes proportions:

Les éléments secondaires sont généralement en quantité suffisante dans le sol, et donc rare sera l'apport de ces éléments sauf en cas de carence avérée;.

Les types d'engrais :

Il existe trois types d'engrais majeur : les engrais organiques, minéraux et organo-minéraux.
Le premier type est d'origine animale ou/et végétale, sang seché, résidus verts... Ils sont intéressant pour leur apport en azote et leur lente décomposition.
Les minéraux sont des substances minérales produitent par l'industrie chimique ou par l'exploitation de gisement naturel de phosphore ou de potassium.
Et les engrais organo-minéraux sont tout simplement un mélange des deux. 
 

Utilisez des engrais bio ?
Pour favoriser l'impact sur l'environnement et sur nous même, il est préférable d'utiliser des engrais bio. Il existe une multitude d'engrais bio à utiliser que l'on peut concevoir soi-même, tel que le purin d'orties.
Le purin d'orties est un très bon fertilisant mais aussi peut servir d'insecticide et fongicide. Pour le préparer, on fait macérer un kilo d'orties dans dix litres d'eau. Le produit résultant est dilué dix fois dans l'eau d'arrosage.
Pour 10 litres d'orties macérées vous avez 100 litre d'engrais bio. Voici un reportage sur le purin d'ortie:Purin d'ortie !

Effet et impact sur l'environnement

engrais,pollution et environnement

L'utilisation des engrais entraîne deux types de conséquences qui peuvent comporter des risques sanitaires (atteinte à la santé de l'homme) ou des risques environnementaux (dégâts sur les écosystèmes).

Le risque sanitaire le plus connu est celui relatif à la consommation d'eau riche en nitrate, résultant de la fertilisation azotée, par le nourrisson.

Le risque environnemental le plus cité est celui de la pollution de l'eau potable ou de l'eutrophisation des eaux, lorsque les engrais, organiques ou minéraux, répandus en trop grande quantité par rapport aux besoins des plantes et à la capacité de rétention des sols, qui dépend notamment de sa texture, sont entraînés vers la nappe phréatique par infiltration, ou vers les cours d'eau par ruissellement.

Source wikipédia