Une porte au jardin potager

Une porte de jardin

Nous avons souvent besoin de construire une porte de jardin sur mesure. On ne trouve pas souvent les dimensions  souhaitées dans le commerce.

Si on veut aménager son jardin, il vous faudra tôt ou tard une porte de jardin.

Cette porte sera souvent intégrée au mur de clôture, muret, haie ou palissade.

Cette porte de jardin aura pour but de préserver l’intimité, empêcher les allées et venus d’autres personnes, voir animaux ( chiens, sangliers etc….). Il faudra que cette porte soit solide. Si en plus, cette porte est décorative, c’est l’idéal§

Une porte est toujours constituée d’un cadre composé de montants ou traverses. Le bois est souvent du chêne ou du pin. La porte est renforcée d’écharpes, assemblée en fausses coupes avec les montants et les traverses qui maintiennent le vantail d’équerre.

Le bâti dormant est constitué de pièces de bois ( 2 montants et une traverse) scellées dans la maçonnerie ou vissée sur les poteaux de la palissade. L’articulation se fait grâce aux pentures.

Evidemment, de nombreuses variantes sont envisageables.

Avant de commencer :

Utiliser du bois de bonne qualité et traité. Vous pouvez traiter le bois vous-même avec un produit pour extérieur.

Vous pouvez installer un ressort ferme-porte qui fermera la porte automatiquement.

Il faudra soigner les assemblages car une porte de jardin est souvent malmenée. L’assemblage du cadre se fait à l’aide de tétons ou mortaises. Le tout sera renforcé avec des clous.

Matériaux :

Deux montants en bois (pin ou chêne) de 80 cm et de 5cm de section. 3 traverses et 2 écharpes de 80x3cm de section. 4 frises de bois de 80 x 2cm de section. Des pentures en forme de T . Un verrou ou serrure, marteau, clous galvanisés, scie égoïne, perceuse, tournevis, équerre.

1-     Commencez par couper les montants et les traverses à la longueur voulue. L’extrémité peut être arrondie ou pointue. Il faut tracer les mortaises sur les montants en réglant le trusquin à la moitié de l’épaisseur de la traverse. Il faudra prévoir deux mortaises à 10 cm des extrémité et une troisième au milieu.

2-     A l’aide d’une perceuse (trous successifs) ou défonceuse (idéal), et aussi de ciseaux à bois avec un maillet, ouvrez les mortaises.

3-     Sciez les extrémités des tenons après les avoir tracés.

4-     Traitez si besoin les pièces et l’intérieurs des mortaises.

5-     C’est le stade de l’assemblage des tenons avec les mortaises. Aidez-vous du maillet et renforcez en clouant trois fois.

6-     Une fois l’assemblage terminé, mesurez la longueur des écharpes et les coupez à 45 degrés.

7-     On vous conseille des percer des avant trous. Puis fixez les écharpes en les vissant. Cela formera un Z.

8-     La dernière étape est la coupe des frises à la longueur voulue. La hauteur correspondra normalement à celle des montants. L’espacement des frises sera régulier. Clouez-les sur les traverses et les écharpes.

9-     Enfin, vous pourrez choisir un verrou pivotant, à anneau ou à tige.

Ce contenu a été publié dans Une porte de jardin. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.