Installer un arrosage goutte à goutte

Installer un arrosage goutte à goutte

L’eau est devenu précieuse, rare et chère. Une des solutions est l’installation d’un arrosage goutte à goutte ou micro aspersoir. Vous ferez de substantielles économies et les effets seront bénéfiques.

Comme on le sait, une plante a besoin d’eau de lumière et d’aliments. Lutter contre la gaspillage est très facile. La solution est l’arrosage goutte à goutte. Cette technique amènera l’eau où vous le souhaiter en fonction de vos plantations. L’arrosage sera précis et installer au pieds de vos plantes. Au fil des minutes, un bulbe de terre humide va se former autour de la plante. Les mauvaises herbes seront donc privées d’arrosage et c’est tant mieux. Les spécialistes estiment que les économies d’eau s’élèvent à la moitié de l’eau normalement utilisée. L’arrosage goutte à goutte peut être programmé le soir ou la nuit grâce à un programmateur.

L’installation d’un arrosage goutte à goutte se planifie un minimum. En effet, il faut assemble les tuyaux (avec goutteurs ou pas), les tuyaux et les raccords.  les système part d’un tuyau mère de 13 à 15mm de diamètre. Il est raccordé au robinet ou à votre réserve d’eau (c’est mieux). On peut faire partir des tuyaux percés à la perpendiculaire de ce tuyau principal, ou des tuyaux équipés de goutteurs ou asperseurs. Si l’ensemble est raccordé au robinet, il faudra rajouter un régulateur de pression. Les arroseurs peuvent être montés seuls ou en série.

  1. Le tuyau principal peut être un vulgaire tuyau d’arrosage. La pression ne doit pas dépasser les 1 bar. L’eau doit être filtré afin que les saletés n’obstruent pas les goutteurs ou trous du tuyau.
  2. A partir de ce tuyau principal, les autres tuyaux annexes (percés ou goutteurs), vont être disposés le long de vos cultures. Le tuyau principal peut trouver sa place au milieu du jardin.
  3. Les tuyaux secondaires peuvent se ramifier aux tuyaux grâce à des raccords en forme de T. Un réseau supplémentaire peut se raccorder de la même façon (pour accéder à des parcelles isolées).
  4. En fin de tuyau, il faudra utiliser un bouchon. Il existe des siphons automatiques. Ce siphon laissera écouler l’eau de l’arrosage. Les tuyaux ne resteront pas sous pression pendant les jours suivants.
  5. Les micro asperseurs arrosent des cultures plus vastes (radis, carottes…). Le jet est réglable. Ne montez pas plus d’un asperseurs par ligne car une pression correct est nécéssaire.
  6. Nettoyer régulièrement le filtre pour un meilleure circulation de l’eau dans les tuyaux. Limiter l’évaporation en arrosant tôt le matin, le soir ou la nuit.
Ce contenu a été publié dans Arrosage goutte à goutte. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.