Cultiver les poireaux

Cultiver les poireaux

Réussir les poireaux

Le poireau est une plante robuste et disponible presque toute l’année. Le poireau s’adapte aux climats rudes et froids. Il faudra pour cela, choisir les bonnes variétés en fonction des saisons. Afin d’éviter les déboires et optimiser la culture il faudra respecter les principes de base.

Le calendrier de semis :

Il faut donc planifier la culture des poireaux. Il existe des variétés particulières et adaptées à la saison.

  • Les poireaux d’été :

Il faut semer clair dans une couche chaude. On peut semer également sous châssis dès le début de février. Le repiquage a lieu fin avril pour des récoltes de juillet jusqu’à octobre. Les variétés d’été sont : les gros long d’été, jaune gros du Poitou, Méridor, Arca, Electra, Monstrueux d’Elbeuf.

  • Les poireaux d’automne :

Les poireaux d’automne se sème à partir de fin mars à fin avril pour un repiquage en juin. Les récoltes s’étalent d’octobre à décembre, avant les premières gelées. Citons les variétés comme De Gennevilliers, Monstrueux de Carentan, Furor, Tenor, Premier Réal.

  • Les poireaux d’hiver :

Les poireaux d’hiver sont à semer du mois d’avril à juin. On les récolte tout l’hiver jusqu’à avril de l’année qui suit. Il faut les semer en place. Les variétés d’hiver sont Long de Mézières, Bleu de Solaize, Hiver race Vernor, Hiver de Saint Victor ou Géant d’hiver.

  • Les poireaux baguettes :

La culture des poireaux baguettes est originale. Les poireaux ne dépassent pas les 10cm et se consomment comme les asperges. Le semis se fait en août et le repiquage se fait 1 mois plus tard. La récolte a lieu en avril de l’année qui suit. Un sol frais est préférable. Choisissez les variétés Bleu de Solaise, Liège.

Les poireaux ont besoin d’eau régulièrement afin d’éviter un durcissement. Le repiquage nécessite de l’eau.

La levée est lente. Les poireaux poussent en éventail. Disposez-les de façon à ce que les feuilles soient perpendiculaires au sillon. Attendre 2 ou 3 jours avant de repiquer les poireaux. On peut les laisser au soleil doux, les parasites seront détruits. Il faudra habiller le poireau et le tremper si nécessaire dans la bouillie Bordelaise.

Le poireau est bien ancré dans le sol grâce à ses racines puissantes. Arrachez les à l’aide d’une fourche bêche pour soulever la terre. Les feuilles abîmées seront compostées.

Ce contenu a été publié dans Culture du poireau. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.