Utiliser la bouillie bordelaise

L’utilisation de la bouillie bordelaise:

La culture biologique se répand de plus en plus dans les jardins potagers. La bouillie bordelaise est utilisée depuis puis d’un siècle. Ce produit minéral est une solution de sulfate de cuivre dont la concentration est de 10 à 20 g/l et additionnée de chaux.

La bouillie bordelaise est connu par tous les jardiniers pour combattre efficacement les maladies cryptogamiques et ralentir considérablement certaines affections bactériennes.

Facile d’utilisation, la bouillie bordelaise est un fongicide de prévention et curatif. Ce produit minéral participe au bon état sanitaire du jardin potager à condition d’être complété de bons gestes et comportements.

La bouillie bordelaise est vendue sous forme de poudre à diluer. Respecter le dosage poudre/eau puis homogénéiser avec l’ajout d’eau. La préparation est très facile alors ne prévoyez pas des quantités astronomiques. On choisira de pulvériser la bouillie un jour sans vent et lorsqu’il fait moins chaud ( température inférieure à 25 degrés). Privilégier le début de matinée ou au couché de soleil. Vous éviterez les brûlures aux feuilles. Ne pulvériser pas la bouillie si la pluie est annoncé. La bouillie serait alors lessivée et inefficace. Penser à pulvériser également sous les feuilles.

La couleur bleue laissée sur les feuilles, vous permettra après séchage, de vérifier l’homogénéité de l’application. Attention, la bouillie bordelaise tâche, ( une formule incolore existe dans le commerce).

La bouillie bordelaise est un produit bio mais pas sans danger pour l’utilisateur. Veiller à respecter le dosage ainsi que les règles de précaution. Le cuivre se lie fortement aux microparticules organiques et à l’argile du sol. Un excès de bouillie bordelaise, peut à long terme, polluer votre sol.  L’utilisation de la bouillie bordelaise au jardin potager est moins crucial que sur une grosse exploitation. Le cuivre doit être utilisé à bon escient. Sachez également que les poissons et batraciens sont sensibles au cuivre.

Au jardin potager, on vous conseille de traiter vos plantes durant toute la croissance. Rien ne presse, car la bouillie retarde le feuillage. Attendez que la plante ait bien poussé. Trois ou quatre pulvérisations espacées de 5 à 6 semaines suffisent. Ainsi vous couvrirez vos cultures de haricots verts et artichauts (contre la graisse), poivrons, aubergines et tomates (prémunir du mildiou), melon, courgette et courge (contre l’oïdium). Pulvériser après une bonne pluie ou si une maladie se déclare. Pulvériser les pommes de terre avant le buttage, puis tous les 15 jours de juillet à septembre.

Ce contenu a été publié dans La bouillie bordelaise au jardin potager. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.