Arrosage du potager

L’arrosage du potager:

Les plantes du potager  ont besoin d’eau de sel minéraux.

Les besoins en eau diffèrent selon les sols et la météo.

En creusant un peu (10-15 cm), on peut voir si la terre est humide ou sèche. Certaines terres nécessitent d’être arrosées 2 fois par semaine, c’est le cas des terres lourdes. D’autres terres sableuses s’assèchent plus rapidement et nécessitent 4 arrosages hebdomadaires.

En début de saison, en mars/ avril, il est préférable d’arroser avec de l’eau à température ambiante afin de ne pas refroidir la terre à la sortie de l’hiver. L’utilisation de bidons d’eau stockés au soleil est recommandée.

Plus tard, en été, il faut arroser tôt le matin ou tard le soir, afin que l’eau ne sévapore pas trop vite au soleil et pénètre bien dans la terre de votre potager (10-15cm).

L’arrosage recommandée est un arrosage lent et sans excès. Pour cela, il suffit d’utiliser des arrosoirs équipés d’une pomme d’arrosoir, ou bien des douchettes qui se fixent sur un tuyai d’arrosage. Cette technique plus parcimonieuse qu’un gros jet, permettra à l’eau de pénétrer en profondeur dans la terre. Ainsi, il y aura moins de perdition.

Beaucoup de jardiniers, sont devenus adeptes des tuyaux goutte-à-goutte ou tuyaux percés (ou poreux). La simple pression d’un bidon d’eau est suffisant à la diffusion lente de l’eau dans vos cultures.

Certaines cultures sont très sensibles aux variations brutales de températures. Citons en exemple, les courgettes et les tomates. D’autres légumes sont peu gourmands et rarement assoiffées comme les oignons, l’ail et pomme de terre.

Si vous arrosez à midi, l’heure la plus chaude, sachez que la perte en eau sera importante. Vous priviligierez l’arrosage aux pieds de vos légumes plutôt que directement sur les feuilles. Vous risquez de brûler vos plantes et de provoquer des maladies sur les feuilles. Les tomates et courges sont très sensibles à ce phénomène.

Ce contenu a été publié dans L'arrosage du potager. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.