Réussir les asperges

Réussir la culture de l’asperge

L’asperge est un légume tige et pousse un peu partout dès lors que la terre est sableuse, perméable et légère. Il faut savoir que l’asperge est une plante gourmande, et a besoin d’une bonne fumure. La culture de l’asperge est relativement simple à condition de respecter quelques principes simples.

Seule la mise en place est conséquente. Une aspergeraie peut produire pendant 10 ans environ, voir plus suivant l’entretien et le soin de la culture.

  • Emplacement des griffes :

Une aspergeraie a besoin de soleil et peut même supporter la sècheresse estivale. Même si les semis sont possibles, on vous conseille de planter des griffes d’un an.

Planter les griffes dans des tranchées profonde de 20 cm voir 30 cm si la terre est lourde. Les tranchées sont espacées de 70cm environ. Les racines sont disposées en rayon, après avoir coupé les extrémités. Il faut bien plaquer les racines au sol et mettre un repère (tige ou étiquette). Recouvrir les griffes de terre.

  • Entretien:

A chaque printemps, incorporez une fumure organique (fumier, compost, sang séché) qui entretiendra vos plants. Il faudra biner et sarcler sans abîmer les jeunes pousses et les racines. L’asperge apprécie une terre aérée dans les premiers centimètres. Les fumures régulières renforceront vos plants.

A la fin de l’automne, supprimer les feuilles en les coupant à ras et les brûler pour prévenir toutes maladies et parasites. Un bon état sanitaire prolonge la durée de vie de votre aspergeraie.

Il faut savoir que le buttage ne sert que pour la formation des turions. En dehors de la récolte , il faut débutter car l’asperge a besoin de chaleur qu’elle trouve à faible profondeur.

  • Récolte :

Il faut souvent attendre la 3ème année pour pouvoir récolter. Il faudra prélever seulement 2 ou 3 asperges par pied afin de ne pas épuiser la plante. Plus tard, une fois le rythme établi, il n’y a plus de restriction. La récolte se fait à l’aide d’une gouge. Il faut donc casser l’asperge sans endommager les bourgeons qui donneront les futures asperges. On peut s’aider en enlevant un peu la terre et en la remettant pour reformer la butte.

La mouche de l’asperge :

La mouche pond ses œufs dans les tiges qui sortent du sol. Il faudra éliminer et brûles les asperges concernées. La mouche sévit principalement les 3 premières années.

Le crocière :

Ce parasite peut ce combattre en plantant des pieds de tomates à proximité ou en pulvérisant du sureau en avril mai afin de tuer les larves.

Ce contenu a été publié dans Réussir les asperges. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.