Le potager: un écosystème

Le potager un vrai écosystème:

Un potager est avant tout un lieu de vie où cohabitent un grand nombre d’êtres vivants. Tous ces animaux et plantes profitent des ressources en présence.

Le jardinier devient donc le garant de lieu de vie et veillera à maintenir cet équilibre parfois précaire.

Les ennemis (adversaires du potager) et les amis (alliés du potager) : Certains animaux se délectent des ravageurs du potager. C’est le cas des coccinelles  qui dévorent les pucerons et les chenilles. Le guêpe solitaire vous débarrassera également des chenilles afin d’en nourrir ses larves. Le juste équilibre entre parasites et prédateurs sera une de vos missions. La santé de votre jardin en dépend.

Il convient donc de varier les emplacements des plantes préférés des parasites. Les pommes de terre doivent changer d’endroits de temps en temps. De même, changer l’emplacement des choux pour éviter que les altises ne reviennent trop facilement.

On peut donc faire baisser la pression des parasites et jouant de malice. Cela nous évitera d’avoir recours systématiquement à des poisons.

Relation de bon voisinage:

Les besoins des légumes sont différents d’une variété à l’autre.  A vous d’agencer votre potager en associant les cultures.

En exemple, les capucines attirent énormément les pucerons noirs qui eux même attirent les coccinelles, qu’à leurs tours de régaleront de se  nourrir des pucerons gris nocifs pour vos cultures.

Les purins de plantes:

La consoude:Le purin de consoude stimule la croissance et favorise la germination. Dans le même temps, ce purin permet de lutter contre les mouches blanches et les pucerons.

consoude

consoude


L’ortie: Riche en azote, le purin d’ortie stimule également la croissance et renforce les plantes tout en repoussant les pucerons et les acariens. Dès que les fruits apparaissent, il convient de stopper la pulvérisation ou arrosage.

ortie

ortie

La lavande: Le purin de lavande repousse efficacement les insectes.

lavande

lavande

Le sureau: le purin de sureau met en fuite les taupes, mulots et campagnols. Sans oublier les altises, les pucerons et les thrips.

La prêle: le purin de prêle permet de lutter contre la rouille et la tavelure, le ver de poireau et l’araignée rouge.

Conseils d’utilisation: Tous ces purins sont composés de 1kg de feuillage pour 10 l d’eau.  Il est préconisé de diluer à 10% pour la pulvérisation ou arrosage.

Cette entrée a été publiée dans L'ECOSYSTEME DU JARDIN POTAGER. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.