La coccinelle au potager

La coccinelle inspire beaucoup les poètes mais elle est une des meilleurs amis du jardinier.
Pourquoi ?
La coccinelle a une durée de vie de 2ans et demi en moyenne.
Il existe plus de 100 variétés. On la rencontre de couleur jaune, orange, noire et rouge. Le nombre de points présents oscille de 0 à 19.
La coccinelle que l’on rencontre le plus souvent dans nos potagers est la « septempuctata » de genre paléarctique, c’est une espèce eurytrope, elle est surnommée « Bête à bon Dieu ». Cette coccinelle fascine et porte bonheur. Elle est rouge avec 7 points noirs et 2 paires d’ailes et des yeux à facettes. La longueur du corps va de 5,2 à 8 mm.
La coccinelle devient active au printemps dès que les températures dépassent les 15 degrès. Sa priorité sera de se nourrir énormément. Puis vient la période de l’accouplement et de la ponte (environ 400 œufs jaunes de 1.3mm de long). La ponte a lieu non loin d’une réserve de pucerons qui constituera une réserve de nourriture pour les larves qui naîtront 8 à 10 jours après. Les larves sont d’une couleur gris plombé avec des taches orange et noires. Les tubercules portent des épines. Les larves ont un mode de vie et un habitat similaire à la coccinelle adulte. Cet état larvaire a une durée de 2 à 6 semaines. ( cela varie en fonction de l’habitat et de la température). La larve passa ensuite à l’état de nymphe (10 jours) puis d’adulte. La larve va vite atteindre 1cm et va utiliser ses mandibules pour dévorer par moins de 100 pucerons par jour. La nymphe est de couleur jaune orangé. La nymphe consomme environ 200 pucerons par jour. Les pucerons constituent 60% de sa nourriture. Elle se nourrit également de cochenilles, aleurodes, thrips, acariens, champignons et débris.
Conseils :
-Apprenez à reconnaitre les coccinelles, les larves, les nymphes afin de limiter leur destruction (souvent confondus avec les larves de doryphore)
– Supprimer les traitements insecticides.
-Favoriser la présence d’orties (reproduction et nourriture)
-Installer quelques refuges (pot en terre, abri de fortune, cavités etc…)
Ce contenu a été publié dans Les alliés du potager. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.