Maladies et parasites

Voici les principales maladies et parasites qui affectent votre potager. Apprenez à reconnaître les symptômes et à les traiter.
Maladie :
De Altis à Bruche
De Criocère à Graisse
De Hernie à Mouche
De Noctuelle à puceron
De RHizoctone à Virose 

Hernie (du chou) : 

maladie provoquée par un champignon du sol, qui se traduit chez les plantes crucifères par un flétrissement et un dessèchement des feuilles. Des nodosités apparaissent sur les racines : elles contiennent les spores du champignon qui permettent à ce dernier de se développer. Le sol reste contaminé de nombreuses années même si vous ne cultivez pas de crucifères, et surtout si la terre est acide et souvent détrempée. En prévention, apportez régulièrement de la chaux si votre terrain est acide et améliorez le drainage. Repérez le plus tôt possible les plantes atteintes, avant que les racines n'aient libéré dans le sol les spores du champignon.

Insecticide :

produit employé pour traiter une plante attaquée par des insectes.

Mildiou :

maladie due à un champignon, qui touche de nombreuses plantes au jardin, surtout la tomate, la pomme de terre et l'oignon. Le dessus des feuilles se couvrent de taches jaunâtres qui s'élargissent progressivement jusqu'à couvrir tout le limbe. Au revers, un feutrage grisâtre parfois teinté de violet apparaît. L'humidité favorise le développement de ce champignon. En prévention, arrosez toujours au pied des plantes afin de ne pas mouiller le feuillage. En cas de temps anormalement humide, traitez avec de la bouillie bordelaise avant l'apparition des symptômes. Arrachez et brûlez rapidement les plantes atteintes. Pulvérisez sur les plantes à proximité un fongicide à base mancozèbe ou de cymoxanil.

Mosaïque :

Maladie virale qui se traduit par des taches décolorées et irrégulières sur le feuillages des plantes. Le virus peut être introduit dans les plantes par des nématodes, vers microscopiques présents dans le sol. Aucun traitement n'est efficace. Arrachez et brûlez les plantes atteintes.

Mouche : 

petit insecte dont plusieurs éspèces sévissent au potager. Chacune est spécialisée dans une éspèce ou une famille de plantes : mouche du chou pour toutes les crucifères, mouche de la carotte pour la carotte, le panais et le céleri-rave (ombellifères à racines charnues), la mouche de l'oignon pour toutes les liliacées (poireau, ail, oignon, échalote), mouche des semis pour les jeunes plants. D'avril à septembre, les mouches adultes pondent leurs oeufs au coeur des feuilles. La larve se nourrit de la racine des jeunes plants qui meurent tout de suite ou de celle qui se forme par la suite. Aucun traitement n'est capable de l'éliminer. En prévention, incorporez au sol un insecticide à base de carbofuran, diazinon ou diéthion avant les semis. Ne laissez pas sur plance (ni sur le tas de compost) les racines malades.

Maladie :
De Altis à Bruche
De Criocère à Graisse
De Hernie à Mouche
De Noctuelle à puceron
De RHizoctone à Virose 
 

Traitement bio :
Il est toujours bon de faire un traitement préventif face au maladies .
Préférer les traitements bio plus sain pour la santé et l'environnement, et avec des résultats aussi bons que les produits chimique.
Vous pouvez utiliser des purins (ex: orties) et des insectes (ex: coccinelle), vous pouvez trouver beaucoup d'alternatives au chimique.

Quelques traitements bio : les purins

traitement bio des maladie et parasite des plantes

Purin de lavande :

Préparation : 8 à 10 jours, macérez 1kg de lavande fraiche dans 10 litres d’eau. Filtrez et utilisez à raison de 2litres pour 10 litres d’eau.
Utilisation : contre les fourmis, la mouche de la carotte et le puceron

Purin de feuilles de noyer :

Préparation : 3 à 4 jours, macérez 200g de feuilles sèches broyées (ou plus si elles sont simplement hachées) dans 10 litres d’eau. Filtrez et utilisez pur.
Utilisation : contre le puceron et la chenille

Purin d’orties :

Préparation : 4 à 5 jours, macérez 1kg d’orties fraiches non montées en graine dans 10 litres d’eau. Filtrez et utilisez à raison de 2 litres pour 10 litres d’eau. A conserver à l’abri de la lumière
Utilisation : Le purin d’ortie constitue un très bon traitement pour les tomates. Il protège à la fois contre des indésirables tels que le puceron, et constitue un engrais qui permet d’enrichir le plant (l’ortie est riche en azote)
Précotion : votre potager doit être éloigné de votre coin à barbecue - ça pue :-/

Purin de tabac :

Préparation : en utilisant les restes de mégots débarassés de leur papier ET filtres ou achetez un paquet de tabac en vrac., 10 à 12 jours à macérer dans 10 litres d’eau. Filtrez et utilisez à raison de 2 litres pour 10 litres d’eau. On peut ajouter un petit verre d’alcool à bruler, ainsi que du savon de marseille rapé en copeaux.
Utilisation : contre les altises, les bruches du haricot et du pois, les chenilles, les cochenilles et les pucerons.

extrait du livre "parasites, les traitements bio", Victor Renaud