Maladies et parasites

Voici les principales maladies et parasites qui affectent votre potager. Apprenez à reconnaître les symptômes et à les traiter.
Maladie :
De Altis à Bruche
De Criocère à Graisse
De Hernie à Mouche
De Noctuelle à puceron
De RHizoctone à Virose 

Noctuelle :

chenille verte ou brune qui dévore les feuilles des choux et de l'oignon. Surveillez l'apparition des chenilles et traitez avant qu'elles ne pénètrent au coeur du chou. Traitez biologiquement avec une préparation à base de Bacillus thuringiensis ou chimiquement avec un insecticide à base de cyperméthrine ou pholasone.

Nuile :

parasite du sol qui provoque des taches claires sur les feuilles de melon. La feuille sèche et meurt. Aucun traitement n'est efficace. Arrachez et brûlez les plantes atteintes.

Oïdium : 

maladie due à un champignon qui touche pratiquement tous les légumes du potager. Les symptômes sont l'apparition d'un feutrage blanc et poudreux sur les feuilles puis sur d'autres parties aériennes de la plante. Les attaques de fin de saison ne nécessitent pas de traitement : arrachez et brûlez les restes de végétation pour éviter toute contamination ultérieure. Sur de jeunes plants, pulvérisez ou poudrez avec à produit à base de souffre. En cas d'attaque sévère, utilisez un fongicide à base de myclobutanil ou de triforine.

Piéride du chou :

papillion blanc aux ailes supérieures bordées de noir. Il en existe deux types : la grande et la petite piérides du chou. A partir d'avril, les chenilles de la grnde piéride, poilues, jaunes avec des marques noires, se nourrissent des feuilles périphériques de la pomme des choux. Les chenilles vert pâle et veloutées de la petite piéride pénètre au coeur de la pomme pour la ronger de l'intérieur. Surveillez vos choux et traitez dès les premiers symptômes avec un produit biologique à base de Bacillus thuringiensis.

Pourriture grise :

voir Botrytis.

Puceron :

insecte cendré, vert ou noir selon les espèces, qui forme un manchon sur les jeunes pousses et les pique, provoquant ainsi la déformation des feuilles et parfois le dépérissement de la plante. Traitez dès leur apparition avec des produits biologiques à base de roténone ou de pyréthrines naturelles et mouillez bien le feuillage. En cas de fortes attaques, traitez avec un insecticide à base de pyrimicarbe. En été, le puceron des racine de la laitue se développe sur les racines. Les jeunes laitues se développent très lentement et se flétrissent sans raison apparantes. En prévention, arrosez régulièrement les laitues et changez les d'emplacement chaque année. En cas d'attaque, arrachez et jetez les plantes atteintes.

Maladie :
De Altis à Bruche
De Criocère à Graisse
De Hernie à Mouche
De Noctuelle à puceron
De RHizoctone à Virose 
 

Traitement bio :
Il est toujours bon de faire un traitement préventif face au maladies .
Préférer les traitements bio plus sain pour la santé et l'environnement, et avec des résultats aussi bon que les produits chimique.
Vous pouvez utiliser des purins (ex: orties) et des insectes (ex: coccinelle), vous pouvez trouver beaucoup d'alternative au chimique.

Quelques traitements bio : les purins

traitement bio des maladie et parasite des plantes

Purin de lavande :

Préparation : 8 à 10 jours, macérez 1kg de lavande fraiche dans 10 litres d’eau. Filtrez et utilisez à raison de 2litres pour 10 litres d’eau.
Utilisation : contre les fourmis, la mouche de la carotte et le puceron

Purin de feuilles de noyer :

Préparation : 3 à 4 jours, macérez 200g de feuilles sèches broyées (ou plus si elles sont simplement hachées) dans 10 litres d’eau. Filtrez et utilisez pur.
Utilisation : contre le puceron et la chenille

Purin d’orties :

Préparation : 4 à 5 jours, macérez 1kg d’orties fraiches non montées en graine dans 10 litres d’eau. Filtrez et utilisez à raison de 2 litres pour 10 litres d’eau. A conserver à l’abri de la lumière
Utilisation : Le purin d’ortie constitue un très bon traitement pour les tomates. Il protège à la fois contre des indésirables tels que le puceron, et constitue un engrais qui permet d’enrichir le plant (l’ortie est riche en azote)
Précaution : votre potager doit être éloigné de votre coin à barbecue - la purin d'ortie sent très mauvais!

Purin de tabac :

Préparation : en utilisant les restes de mégots débarassés de leur papier ET filtres ou achetez un paquet de tabac en vrac., 10 à 12 jours à macérer dans 10 litres d’eau. Filtrez et utilisez à raison de 2 litres pour 10 litres d’eau. On peut ajouter un petit verre d’alcool à brûler, ainsi que du savon de marseille rapé en copeaux.
Utilisation : contre les altises, les bruches du haricot et du pois, les chenilles, les cochenilles et les pucerons.